Billetterie LAVOIR MODERNE PARISIEN : Réservez votre billet

ABONNEMENT MODERNE 2020/21

  • Lavoir moderne parisien - Paris

Abonnement Moderne | 6 spectacles au choix | 60€ | + tarif réduit 2 (12euros) pour tous les autres évènements (valable pour l'année scolaire en cours)


ABONNEMENT LAVOIR 2020/21

ABONNEMENT LAVOIR 2020/21

  • Lavoir moderne parisien - Paris

Abonnement Lavoir | 3 spectacles au choix | 40€ | + tarif réduit 1 (15euros) pour tous les autres évènements (valable 4 mois)


MAUDITE RÉVOLUTION

MAUDITE RÉVOLUTION

  • Mer. 23 sept. de 19 h à 20 h 15 + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

23/24/26/27 SEP


MERCREDI, JEUDI, SAMEDI | 19H00
DIMANCHE | 15H00
(RELÂCHE LE VENDREDI 25)


TOUT PUBLIC
THÉÂTRE
1H15


Pourquoi Nedjma, 15 ans, se passionne-t-elle pour Robespierre ? Pourquoi la révolution est-elle, dans toute l’histoire de France, la seule chose qui la concerne ?


Un homme cherche à comprendre. Il découvre comment la révolution est devenue le mythe fondateur de la république coloniale mais aussi comment elle a survécu dans les paroles et les actes de ceux-là mêmes que la France opprimait. À la recherche de Nedjma, il rencontre Robespierre, Saint-Just, Toussaint Louverture, Jules Vallès, Aimé Césaire, Yacine Kateb ou encore Thomas Sankara : le désir d’une rencontre ravive l’aspiration révolutionnaire.


La compagnie Tabasco, créée en 2014, s’attache à traiter des sujets d’actualités, explorant le rapport tendu entre le sujet individuel et les mondes qu’il traverse. Ses créations visent toujours à élaborer d’autres imaginaires pour permettre un rapport critique au monde vécu afin de faire venir la justice, car “la justice n’est jamais vraiment venue, pour qu’elle vienne il faut toujours la faire venir.”
Présenté par la compagnie Tabasco


Texte Olivier Tonneau
Avec Stéphane Mercoyrol, Sabrina Manach, Sophie Tonneau
Avec le soutien de la Spedidam, La maison des sciences de l’homme de Nancy, et l’Université de Cambridge


LA FÊTE DU COCHON

LA FÊTE DU COCHON

  • Mer. 23 sept. de 21 h à 22 h 10 + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

Du 23 SEP > 27 SEP


Mercredi au samedi | 21H
Dimanche | 17H


A PARTIR DE 14 ANS
THÉÂTRE
1H10


À la ferme Tonhof, le fils Valentin, ne dit plus un mot : il couine. Sa famille soutenue par les notables du village veut savoir s’il est encore humain. Si cochon il est devenu, en cochon il sera traité.Métaphore de l’intolérance, cette farce crie haut et fort notre effroi devant l’obscurantisme et l’ignorance.


« Dans des horreurs pareilles il te reste toujours une chose à faire, à savoir : rire bêtement. (…) Rien ne saurait être plus drôle que la catastrophe. » Peter Turrini, Retour à mon point de départ.


JUNON est le nom que portait la truie retirée à l’âge de deux semaines d’une porcherie industrielle et élevée par Majan sur l’exploitation laitière et familiale de Ker Ar Beleg. Junon a été engraissée de façon traditionnelle pendant six mois puis saignée directement à la ferme. Nous l’avons ensuite dégustée dans un savoureux kig ha farzh et avons décidé que La Fête du Cochon serait notre première co-mise en scène. Junon, notre déesse de la fertilité, est l’élément fondateur de la compagnie. FR29KAB est son matricule.


De Peter Turrini
Mise en scène Marie Brugière et Majan Pochard
Avec Xavier Mémeteau, Marie Brugière, Gabriel Rouvière, Pierre Boucher, Léonie Kerckaert, Hugo Boulanger
Son Théo Cardoso
Lumière Théo Tisseuil
Costume, scénographie, effets spéciaux Majan Pochard
Crédit photo Karsten Wegener
Un grand merci à Christine Gagnepain


Avec le soutien de La Ménagerie de Verre, Le Théâtre des Quartiers d'Ivry, Le Théâtre Paul Eluard de Choisy-le-Roi et le Théâtre Octobre


AU FORCEPS

AU FORCEPS

  • Mer. 30 sept. de 19 h à 21 h 15 + autres dates

30 SEP > 4 OCT


MERCREDI AU SAMEDI | 19H00
DIMANCHE | 15H00


À PARTIR DE 12 ANS
THÉÂTRE
1H15


“Adulte ? C’est quoi être adulte ?


Est-ce une façon de parler, de s’habiller, de marcher ? Quelque chose dans l’allure, la coiffure, le regard ? Ou juste une façon de penser, un état d’esprit comme on dit ?”


À partir de ce questionnement, trois êtres se construisent in vitro sur le plateau, avec malice, amusement et un grain de folie. Abordant la question du passage à l’age adulte sans jamais donner de leçon ou de «recette», Au Forceps vient interroger les spectateurs et s’amuser des bricolages et arrangements que chacun fait pour se construire en réponse à la famille, à l’autre et à la société.


Écrit, mis en scène et joué par Pierre Devanne, Mélanie Le Duc et Mélanie Surian
Scénographie Suzanne Barbaud
Lumière Mathilde Malard
Création sonore Francis Meunier
Produit par Cie À Tout Va !
Avec le soutien de Ecclo
En partenariat avec l’Espace Michel Simon, ATD Quart Monde, MPT Champy, le Département 93


DÉSARTICULÉE(S)

DÉSARTICULÉE(S)

  • Mer. 30 sept. de 21 h à 22 h 10 + autres dates

30 SEP > 4 OCT


MERCREDI AU SAMEDI | 21H00
DIMANCHE | 17H00


À PARTIR DE 10 ANS
THÉÂTRE
1H10


“Le silence, c’est la mort, et toi, si tu te tais, tu meurs et si tu parles, tu meurs. Alors dis et meurs !”
Mou’in Bsissou


Adoptée en France à l’âge de deux ans, Wassila a grandi dans l’ignorance totale de l’histoire de ses parents biologiques. Alors qu’elle cherche des réponses à ses questions, elle se voit remettre un journal dans lequel sa mère biologique Yamina raconte les années qui ont précédé sa naissance. Ces années (entre 1992 et 1997) correspondent à la guerre civile qui a profondément meurtri la population algérienne. Mais il faudra à Wassila du temps et du courage avant de dépasser toutes les barrières mentales qu’elle a dressées pour se protéger de la vérité sur son hérédité et d’enfin ouvrir et lire le journal.


Jamila Bensaci porte sur scène la voix d’une jeune française marquée sans le savoir par les événements de la décennie noire,et celle d’une algérienne, témoin direct de ces événements. Deux monologues et deux temporalités différentes se chevauchent.
La fiction prend en charge la polyphonie d’un récit douloureux et d’une histoire complexe.


Texte et mise en scène de Jamila Bensaci
Regard extérieur Cécile Ghrenassia
Avec Jamila Bensaci
Création lumière et montage video Zachary Beauvarlet et Selena Fontaine
Produit par la Compagnie Le Cercle des Espérances


LES SPICILÈGES

LES SPICILÈGES

  • Mar. 6 oct. de 20 h 30 à 21 h 50 + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

6 OCT
3 NOV
1 DEC
2 FEV


MARDI(s) | 20H30
LECTURES
TOUT PUBLIC
1H20


Les Spicilèges, événement théâtral et littéraire né au Lavoir Moderne Parisien, se proposent chaque premier mardi du mois de faire se rencontrer des textes autour d’un thème, chaque fois différent. La soirée est artistement composée d’extraits variés, qui dialoguent ou dissonent selon leur propos, leur genre, leur tonalité ou encore par leur langue...


Autant de textes choisis collégialement et en toute convivialité par le trio organisateur et leurs invités qui se sont promenés dans la littérature pour y glaner les feuillets rassemblés au cours de cette unique soirée.
Un événement festif et lettré pour la promotion d’un gai savoir !


Trio organisateur Vincent Violette, Simon Volodine et Jerome Wiggins


DANS LA SOLITUDE DES CHAMPS DE COTON

DANS LA SOLITUDE DES CHAMPS DE COTON

  • Mer. 7 oct. de 19 h à 20 h 20 + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

7 OCT > 11 OCT


MERCREDI AU SAMEDI | 19H00
DIMANCHE | 15H00


À PARTIR DE 14 ANS
THÉÂTRE
1H05


L’un des plus beaux et des plus importants textes du théâtre contemporain français.


Deux hommes. L’un, le dealer, veut vendre quelque chose qu’il ne veut pas nommer. Et l’autre, le client, ne dira jamais ce qui lui manque. Pourtant d’une situation qui ne pourrait durer qu’une poignée de seconde, une relation va se tisser, se développer...


« Ce serait alors comme une danse des mots, une danse de l’art de l’argumentation, de la réfutation, du raisonnement par l’absurde, de la puissance du raisonnement syllogistique, une danse de l’art de la diplomatie. Dialogue philosophique, par son infini mystère et son infinie ouverture, Dans La solitude des champs de coton paraît un manuel de l’art de la négociation à l’état pur et peut se lire aussi comme l’un des plus stupéfiants traités d’économie sur le fétichisme de la marchandise, le célèbre premier chapitre du Capital. »
David Géry, metteur en scène.


Auteur Bernard-Marie Koltès
Mise en scène David Géry
Avec Souleymane Sanogo et Jean-Paul Sermadiras
Produit par La Compagnie du PasSage
Coproduit par Festival des Francophonies de Pondichéry
Avec le soutien du Théâtre National de la Colline, du Théâtre de la Tempête,
de l’Alliance Française de Pondichéry, de l’Institut Français de Pondichéry,
du Théâtre de l’Arlequin, du Théâtre de l’Epopée, du Théâtre de l’Etincelle (Avignon)


BEAUX PRÉSENTS DORÉS OU LE VOYAGE DANS L’ALPHABET EXTRAORDINAIRE DE JUDE CALL MIRANN

BEAUX PRÉSENTS DORÉS OU LE VOYAGE DANS L’ALPHABET EXTRAORDINAIRE DE JUDE CALL MIRANN

  • Mer. 7 oct. de 21 h à 22 h 20 + autres dates

7 OCT > 11 OCT


MERCREDI AU SAMEDI | 21H00
DIMANCHE | 17H00


À PARTIR DE 12 ANS
THÉÂTRE
1h25


Ce spectacle en forme de conférence décalée va nous faire entrer dans « l’atelier du poète », et propose un voyage à travers certaines contraintes oulipiennes développées par l’artiste pendant vingt ans.


Cette performance didactique et lyrique, jouant avec les registres, mêle la poésie et l’humour au récit de cette trajectoire personnelle qui commence comme une conférence décalée et finit en poème dramatique.


Écrit, mis en scène et interprété par Julien Marcland
Lumière Eugenie Bousquet
Scénographie Jean Baptiste Manessier
Assistants à la mise en scène Laurent Charoy, Gabriel Perez
Produit par Belles Absentes
En partenariat avec L’Entrepont de Nice, La Fonderie au Mans, La Maison de Poésie de Normandie « La Factorie »
Avec le soutien du Festival du haut des cimes de Menilmontant, de La Maison des écritures de Neuvy Le Roi,
de Playfactory, du Festival Aux quatre coins du mot, de Proarti.


– AVEC LE PARADIS AU BOUT

– AVEC LE PARADIS AU BOUT

  • Mer. 14 oct. de 19 h à 20 h 20 + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

14 OCT > 25 OCT


MERCREDI AU SAMEDI | 19H00
DIMANCHE | 15H00


À PARTIR DE 12 ANS
THÉÂTRE
1H30


Grande fresque des trente dernières années endiablée et grinçante, touchante et décalée.
Cinq jeunes comédiens sont, comme leurs personnages, nés en 1989. Ils relisent, en tableaux successifs les grands événements de leur histoire contempo raine : la chute du mur de Berlin, le 11 septembre 2001, la crise financière en 2008, jusqu’à aujourd’hui. Ils cherchent dans ces récits des raisons d’espérer une société plus juste et plus heureuse. La pièce se divise en de courts tableaux, tel un « collage théâtral » mettant en lumière la vivacité et le puzzle de nos identités, qui se succèdent chronologiquement (et qui mettent en scène une foule de personnages qui ont tous trente ans, de 1989 à 2020).
Avec douceur et humour, sans dogmatisme, la compagnie désire tirer le spectateur de sa zone passive de confort pour l’amener à réfléchir avec nous sur la société qui nous accueillera demain.


Coup de coeur du OFF Festival d’Avignon 2018 par le Club de la Presse du Grand Avignon -Vaucluse
Grand prix du Festival des Floréales 2018
Meilleure création à la Cérémonie des Jacques 2017 au Casino de Paris


Présenté par la Cie Le Théâtre de l’Éclat
Auteur Florian Pâque
Mise en scène Florian Pâque
Assistante Tiphaine Canal
Avec Sanda Bourenane, Florian Pâque, Loelia Salvador, Nicolas Schmitt, Lisa Toromanian
Scénographie Florian Pâque
Création lumières Florian Pâque
Graphisme Jérémy Vitté


Production Cie Le Théâtre de l’Éclat (Région Île-de-France)
Soutien Spedidam


ACID CYPRINE

ACID CYPRINE

  • Mer. 14 oct. de 21 h à 22 h 15 + autres dates

14 OCT > 18 OCT


MERCREDI AU SAMEDI | 21H00
DIMANCHE | 17H00


À PARTIR DE 10 ANS
THÉÂTRE
1H25


Acid cyprine, ce n’est pas : un concert de punk rock, un salon de coiffure, une conférence sur le climat, un remix de La Reine des neiges.


Acid Cyprine, cest : un cri de contestation, une rébellion ludique et tragique contre et avec nos limitations pour réinterroger les espaces possibles de libertés dans nos corps, nos vies sociales et intimes de femmes. D’hommes. D’humains. La démesure du clown comme l’engagement physique sont les principaux outils pour flirter avec le quotidien, créer un décalage percutant sur ces sujets brûlants.  Quatre femmes sur scène en rapport direct avec le public, s’interrogeant sur la/les libertés des femmes d’aujourd’hui, les tabous, les clichés, les responsabilités des hommes et des femmes dans la perpétuation d’un système machiste.


Création collective
Mise en scène Alexandre Pavlata, assistée de Ines Lopez
Avec Clara Marchina, Ines Lopez en alternance avec Claire Dosso, Stephane Duperay, Pauline Woestelandt
Produit par Compagnie Sapiens Brushing
Coproduit par Compagnie Automne Olympique
En partenariat avec Koudju Prod, Compagnie N°8
Avec le soutien de la Ville d’Aubervilliers (93), du Centre culturel la Bergerie à Nangis (77)


POÉSIE GOUTTE D'OR Poétry is everywhere... #2

POÉSIE GOUTTE D'OR Poétry is everywhere... #2

  • Mer. 21 oct. de 21 h à 22 h + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

Venez assister à la deuxième édition des Rencontres internationales de poésie de la Goutte d’Or. La poésie contemporaine dans tous ses états… au croisement des autres arts…
Les rendez-vous poétiques permettront de faire découvrir une manifestation artistique capable de valoriser l’aspect multiculturel du quartier et son multilinguisme pour l’ouvrir au monde. De la poésie contemporaine, sonore, expérimentale et de recherche française, suisse, italienne, arabe, tchèque… Accompagnée de musique, vidéo et performances.
Une proposition de Les lemms - Association culturelle en partenariat avec le Lavoir Moderne Parisien, avec :


FRANCE
Edith Azam
Michèle Métail
Pierre Soletti
Pierre Guéry


ITALIE
John Gian
Rita Degli Esposti
Gianni Curreli


SUISSE
Pierre Thoma
Philippe Constantin
Esther Roth
Regula Konrad


TUNISIE
Aymen Hacen
Tarek Souissi


FRANCE / TUNISIE
Hend Zouari


LIBAN
Talal Haidar


JAPON
Marie Takahashi


RÉP. TCHÈQUE
Ondrej Mail


Et d’autres surprises...


Avec le soutien de La Sofia, la Mairie du 18e, Pro-Helvetia, l’Institut Français de Tunis et le Centre Culturel Tchèque de Paris


TARIFS
Tarif plein 10€
Tarif réduit 5€
Abonnement 5 jours 25€
Abonnement 5 jours réduit 15€


DES FEMMES

DES FEMMES

  • Mer. 28 oct. à 19 h + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

28 OCT > 15 NOV


MERCREDI AU SAMEDI | 19H00
DIMANCHE | 15H00


TOUT PUBLIC
THÉÂTRE
1H05


Une bergère du Moyen Âge accusée de sorcellerie, une chanteuse dans sa loge de cabaret, une journaliste féministe, une femme préhistorique, une prostituée, une mère révoltée, une adolescente rebelle qui s’identifie à Dalida.


Autant de portraits de femmes d’époques, de milieux, de situations et de sensibilités différentes. Tout les oppose. Et pourtant un lien mystérieux et fort les unit et les apparente. Qu’est-ce que le féminin, à travers les siècles, les classes et les rôles sociaux ?


Une seule actrice inspirée et radieuse incarne tour à tour ces portraits vivaces, réunis par la même nécessité de prendre la parole et livrer leurs secrets, leurs doutes et leurs espérances. Écrit à partir de témoignages (Beauvoir, Dalida, Barbara, Claudel etc…) ou surgi de l’imagination d’un jeune auteur, ce spectacle célèbre les femmes et la féminité.


Avec Fernanda Barth
Texte et mise en scène Régis De Martrin-Donos
Création lumière Jennifer Montesantos
Présenté par Badock Théâtre


DÉDALE D’UN SOUPEUR

DÉDALE D’UN SOUPEUR

  • Mer. 4 nov. de 21 h à 22 h 15 + autres dates

4 NOV > 8 NOV


MERCREDI AU SAMEDI | 21H00
DIMANCHE | 17H00


À PARTIR DE 14 ANS
THÉÂTRE
1H15


« La lame du temps émousse l’être tant et si bien qu’un matin, ce n’est plus soi dans le miroir, mais un étranger. Un visage martelé de cratères… »


Un homme à la lisière de sa vie pense au présent. Il trace, avec de la grosse laine rouge, un chemin dans les méandres de son passé, et ne trouve que ruines, vestiges, et fragments. Fragments de souvenirs, qui lui apparaissent tels des flashs qu’il s’efforce de restituer au présent. Il s’arrête, réfléchit, examine ce qui remonte à la surface et s’interroge devant nous sur tout ce que cela peut bien vouloir dire. Il se rappelle, à travers les flashs qui lui reviennent, avoir été domestique dans une maison où un maitre aux moeurs sordides lui a fait subir une somme d’atrocités innommables, d’une longue errance dans le désert qui le conduira au meurtre de son père, ou encore d’une file d’hommes de tous âges faisant la queue devant des toilettes publiques. Comment recoller les morceaux et tenter de reconstituer son identité à travers ces seules bribes de souvenirs ?


Texte Rémy Bouchinet
Mise en scène et jeu Romain Gneouchev
Création sonore Vincent Dupuy
Création lumière Mathilde Domarle (avec la complicité d’Edith Biscaro)
Scénographie, costumes Aliénor Durand
Produit par Fugue 31
En partenariat avec les Studios de Virecourt / Avec le soutien du Jeune Théâtre National
Remerciements LFTP - Laboratoire de Formation au Théâtre Physique, Honolulu Nantes, Sarcus Festival


LA 3ÈME MI-TEMPS D'IMPRO

LA 3ÈME MI-TEMPS D'IMPRO

  • Mar. 10 nov. à 20 h + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

MATCHS D’IMPROVISATION
1H30
TOUT PUBLIC


La compagnie Les Bradés reconduit son concept pour la deuxième année consécutive : la 3ème mi-temps d’improvisation.


Un tournoi sans règles et sans limites qui verra s’affronter les plus grand·e·s improvisateur·rice·s dans une bataille homérique où tous les coups seront permis et encouragés.


Durant 1h30, deux équipes, huit joueurs, quinze bras relèveront les défis azimutés du maître de cérémonie. Le tout, sous l’oeil implacablement laxiste de notre huissier·e de justice : Fred. En plus, on a un musicien.


Création et mise en scène Kévin Bagot et Alicia Ligi
Avec Caroline Riche, Rémi Waeles, Arthur Cordier, Bastien Carpentier, Hugues Pailler, Romain Nolag, Alicia Ligi, Kevin Bagot et invité·e·s
Régie lumière Les Bradés.


LES SOEURS PAPILLES

LES SOEURS PAPILLES

  • Mer. 11 nov. de 21 h à 22 h 10 + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

11 NOV > 15 NOV


Mercredi au vendredi | 21H
Samedi | 15h30
Dimanche | 17H


A PARTIR DE 14 ANS
SPECTACLE MUSICAL
1H10


Nées sous le signe des Gémeaux, les Soeurs Papilles chantent avec légèreté et allégresse leurs états d’âme.


C’est avec des chansons coquettes et surréalistes, libertines et libertaires, qu’elles entraînent leur public dans une véritable épopée musicale ! Les Sœurs Papilles forment un duo culotté et malicieux : qu’elles soient Cocottes, Siamoises, Garçonnes ou même Babouches leur quête de liberté est insatiable… Comme dans un rêve, les jumelles papillonnent d’aventures en aventures et traversent maintes péripéties pour finalement s’affranchir et se révéler: le spectacle prend alors des airs de voyage initiatique !


C’est un spectacle hybride qui emprunte les codes de plusieurs formes artistiques : Au cabaret, il emprunte la succession de différents numéros et l’adresse directe au public. Au spectacle musical, les saynètes entre certaines chansons. Au théâtre, la richesse dramaturgique. A la poésie, son lyrisme. A la chanson, la forme musicale. Et enfin à la revue, les costumes extravagants et les chorégraphies !


L’association improbable de tous ces codes donnent à l’ensemble de l’épopée des Sœurs Papilles une véritable modernité... Un spectacle unique en son genre !


Auteur-compositeur Jean-Marie Sénia
Avec Anne-Laure Bonet, Cléo Sénia, Mathieu Balanant
Mise en scène Les Sœurs Papilles
Prise de son Frédéric Jaquemin
Voix Victor Ravaux, Basile Lacoeuilhe, Alexandre Zambeaux


SPECTRE(S)

SPECTRE(S)

  • Mer. 18 nov. à 19 h + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

18 NOV > 22 NOV


MERCREDI AU SAMEDI | 19H00
DIMANCHE | 15H


À PARTIR DE 9 ANS
THÉÂTRE
1H00


Hanté par le naufrage de son père aventurier, Finlay n’arrive pas à mettre un pied dans l’eau. Pour renverser sa peur, il recompose le parcours de son père disparu lors d’une traversée en kayak qui fera sa renommée.


La Compagnie 55 a été fondée en juillet 2013 autour de sa première création, FAUST, récompensée par le grand prix du Festival Passe-Portes (île de Ré) en juin 2013. Son directeur artistique, Élie Triffault, formé au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, est auteur, metteur en scène, comédien et réalisateur.


La Compagnie 55 défend et porte un théâtre d’art total et pluridisciplinaire. Pour ses deux dernières créations, UN VIDE NOIR GRÉSILLE et DES MONDES, la compagnie a reçu le soutien de la DRAC et de la Région Centre-Val de Loire, et est accompagnée par la Comédie Poitou-Charentes - Centre Dramatique National.


Texte et mise en scène Élie Triffault
Avec Anthony Audoux
Régie François Pelaprat
Administration Mathilde Gamon
Une production Compagnie 55
Avec le soutien de la Fabrique du Vélodrome - Compagnie Laurence Andréini,
le CDN de Vire - Théâtre du Préau, le Volapük.


ÊTRE OU NE PAS NAÎTRE

ÊTRE OU NE PAS NAÎTRE

  • Mer. 18 nov. de 21 h à 22 h + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

18 NOV > 22 NOV


MERCREDI AU SAMEDI | 21H00
DIMANCHE | 17H00


À PARTIR DE 7 ANS
THÉÂTRE
1H


Nadine et Lisa se retrouvent dans la salle d’attente de la vie. Elles ne peuvent pas y entrer. En réalité on ne veut pas qu’elles y entrent. Elles n’entrent pas dans la norme. Une naine et une obèse ça pique les yeux.


Dans ce monde où nous pouvons à présent choisir le sexe de notre enfant, sa couleur de cheveux, ses yeux, choisir qu’il ne soit porteur d’aucune maladie génétique, ou encore qu’il n’ait pas de prédominance à l’obésité… Dans ce monde-là, qui choisirait d’avoir comme enfant Nadine, naine d’1,42 m ? Certes grande pour une naine, mais ses petits bras et son front ne trompent personne. Ou bien encore Lisa, malgré sa taille fine, que son IMC de 34,3 place directement dans la case Obésité ?


Dans ce monde-là, Nadine et Lisa, n’existeraient pas. Elles n’auraient pas leur place. Dans ce monde-là, elles resteraient toute leur vie dans la salle d’attente. Dans ce monde-là, elles vont décider d’être les héroïnes de leur propre vie, en dehors des normes, et cases qu’on leur a attribuées.


Autrices Nadine Moret et Lisa Toromanian
Mise en scène Lisa Toromanian
Avec Nadine Moret et Lisa Toromanian
Regie Ahmed Hammadi Chassin
Produit par La Compagnie des doux affreux
En partenariat avec le CNSAD et le JTN


BIMBO ESTATE

BIMBO ESTATE

  • Mer. 25 nov. de 19 h à 20 h 15 + autres dates

25 NOV > 29 NOV


MERCREDI AU SAMEDI | 19H00
DIMANCHE | 15H00


À PARTIR DE 12 ANS
THÉÂTRE
1H15


Tout commence en 2001. J’ai 9 ans et je suis fan de Loana. Puis viendront Pamela qui court sur la plage en maillot rouge, les filles des magazines porno en haut des étagères du marchand de journaux, Lolo Ferrari dans le Guiness World Records 1999, et ma tripotée de Barbies lesbiennes.


Quelque part entre un cabinet de chirurgie esthétique, un strip-club et un plateau de télévision, six bimbos se rencontrent et se racontent dans le regard d’une fan.


Bimbo Estate est une exploration à la fois intime et politique d’un archétype féminin dans la culture pop. Bimbo Estate est une errance à la première personne à la rencontre d’un mythe refoulé de la société du spectacle. Bimbo Estate est une déclaration d’amour à l’excès et à l’artifice.


Autrice Garance Bonotto
Mise en scène Garance Bonotto assistée de Lucie Mazières
Avec Mona Abousaïd, Garance Bonotto, Fanny Jouffroy, Jinxuan Mao, Lucas Rahon, Solène Petit, Thomas Zuani
Lumières Chloé Coquillat
Musiques Divali, Martin Jobert, Die Klar


Produit par Compagnie 1% artistique
Avec le soutien du Festival Ecarts, du Théâtre de la Cité Internationale,
du Festival Court mais pas vite – Les Déchargeurs, du Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris


BEAUTÉ FATALE

BEAUTÉ FATALE

  • Lavoir moderne parisien - Paris

25 NOV > 29 NOV


MERCREDI AU SAMEDI | 21H00
DIMANCHE | 17H00


À PARTIR DE 12 ANS
THÉÂTRE
1H00


Beauté Fatale raconte l’injonction à la beauté faite aux femmes. Inspirée par l'essai homonyme de Mona Chollet, Ana Maria Haddad Zavadinack met en scène avec humour et sensibilité les contradictions qui peuvent exister à vouloir être belle dans une société où être belle est un devoir.


Quelle est la limite entre se faire belle parce que c’est plaisant, et se faire belle parce que ne pas l’être est une souffrance ? Cinq comédiennes racontent, chantent, dansent les diverses façons dont elles vivent cette injonction à la beauté, comment elles l’apprivoisent, à quel point elle les violente. En creux, Beauté Fatale dénonce les dérives d’une société consumériste qui conditionne et manipule les regards sur nos corps –conditionnement qui n’est pas toujours perçu comme tel, et dont l’impact n’est pas bien mesuré.


C’est un joyeux et glaçant tableau de notre condition féminine, à une époque où l’image et la représentation de soi occupent une place démesurée.


Mise en scène Ana Maria Haddad Zavadinack
Avec Sophie Claret, Léa Douziech, Juliette Evenard, Chloé Lasne en alternance avec Tamara Lipszyc, Ève Pereur
Un projet soutenu dans le cadre d’un partenariat ERACM/ACTORAL d’accompagnement sur l’émergence artistique.
Avec le soutien du Fonds d’Insertion pour Jeunes Artistes Dramatiques D.R.A.C. et Région Sud.
Beauté Fatale à reçu la Bourse de soutien à la création artistique de la direction de la culture de l’UCA – Université Côte d’Azur.


HERNANI

HERNANI

  • Mer. 2 déc. de 19 h à 20 h 10 + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

2 DEC > 6 DEC
MERCREDI AU SAMEDI | 19H00
DIMANCHE | 15H00
THÉÂTRE CLASSIQUE REVISITÉ
1H10
À PARTIR DE 11 ANS


« La liberté dans l’art, la liberté dans la société, voilà le double but auquel doivent tendre d’un même pas tous les esprits conséquents et logiques. » Victor Hugo
Quand, en février 1830, Hernani est joué pour la première fois à la Comédie Française, le spectacle se déroule autant dans le public que sur la scène : les vieux classiques crient au scandale et les jeunes romantiques au génie.
Dans la pièce, un seigneur devenu brigand se bat pour son honneur, son amour et sa liberté ; dans la réalité, Victor Hugo lutte pour le renouveau de son art et se gratte la barbe (qu’il n’a pourtant pas encore), inquiet du sort que lui réserve la postérité. Ce sont ces deux batailles que nous racontons.
Trois comédien⋅ne⋅s plongent avec verve, malice et parfois en chanson dans les vers d’Hernani tout en retraçant les grands épisodes de ce moment de controverse qui marque le début du combat d’un homme, Victor Hugo, contre l’ordre établi.


Écrit, mis en scène et joué par Jean Barlerin, Odile Ernoult et Étienne Luneau
Produit par Compagnie Grand Théâtre
Avec l’aide précieuse de Par ici la compagnie et du collectif Les B-ateliers
Avec le soutien de l’ADAMI et de la Région Centre-Val de Loire


CŒURS FUGITIFS

CŒURS FUGITIFS

  • Mer. 2 déc. de 21 h à 22 h 15 + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

2 DEC > 6 DEC


MERCREDI AU SAMEDI | 21H00
DIMANCHE | 17H00
À PARTIR DE 14 ANS
THÉÂTRE
1H15


Cœurs fugitifs est une expérience scénique transgenre autour d’une immense figure de l’art queer latino-américain : Pedro Lemebel, artiste et militant politique chilien, récemment décédé, très populaire dans son pays et encore inconnu en Europe.


Dans un dispositif qui croise l’exposition-hommage au show et à la performance, des coeurs fugitifs s’évadent de l’œuvre de Lemebel pour nous rapporter des bribes de son univers baroque, marginal et résistant. Acteurs et spectateurs se frôlent dans ce mémorial sensuel, constitué de corps vivants et d’archives, d’images, de sons et de matières hybrides entre là-bas et ici, hier et aujourd’hui.  Il se crée une constellation vivante d’étreintes autour d’une œuvre puissante et transgressive, urgente à découvrir, qui interroge nos façons actuelles d’aimer et de lutter.


Textes originaux: Pedro Lemebel
Écriture et mise en scène :Manon Worms
Jeu :Aïssa Busetta, Daniel Macayza-Montes
Scénographie: Cécilia Galli, Jean Doroszczuk
Création lumière: Lucien Valle, Romain de Lagarde
Création son: Anna Walkenhorst, Rémi Billardon / Création vidéo Jean Doroszczuk
Création costumes: Cécilia Galli
Collaborations artistiques: Arthur Eskenazi, Ricardo Moreno
Administration et production: Alma Vincey
Régie générale: Nina Herbuté
Production: Collectif KRASNA


Le texte «Coeurs Fugitifs» est lauréat de l’Aide à la création de textes dramatiques d’ARTCENA, catégorie Dramaturgies plurielles.


Avec le soutien de ARTCENA, Friche de la Belle de Mai (Marseille), Collectif La Réplique, RAMDAM-Un centre d’Art, Nouveau Théâtre du 8e (Lyon), Association Nouveaux Espaces Latinos, Galeria Metales Pesados (Santiago du Chili). 
Remerciements à la famille Lemebel-Mardones, Valentin Segura et Maria Fernanda Pizzaro pour l’accès aux archives et les droits d’utilisation.


TERMINUS

TERMINUS

  • Mer. 9 déc. à 19 h + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

9 DEC > 13 DEC


MERCREDI AU SAMEDI | 19H00
DIMANCHE | 15H00


À PARTIR DE 12 ANS
ART DU GESTE
1H05


Pa : Je m’appelle Pa… enfin si je m’appelle… C’est Pa mon nom… si c’est mon nom, si tu m’appelles, tu m’appelles Pa… enfin si tu m’appelles…Je suis Pa… si je suis, Je suis Pa… Pa si, je suis là. Je suis Pa donc je suis, vu que c’est Pa moi… tu vois Pa ? Je suis là, tu me vois ou pas ? C’est Pa mon nom… Si c’est mon nom ! Tu comprends pas ? Si tu comprends Pa lève le doigt !… Bon c’est quand même pas de ma faute s’il y en a un qui va crever ce soir !


Rire de la mort ! De cette inévitable fin qui nous effraie tous. Il s’agit au travers de ce solo d’embraser ce tabou afin de le rendre plus acceptable. De jongler avec, afin de s’en amuser. Le bouffon, art dérivé du clown, permet ce lien entre un sujet grave et un jeu ludique. Maître de la rupture, il se révolte, puis pleure, montre sans gêne son côté monstrueux, avant de nous surprendre avec son innocence. Il est le gant parfait que peut revêtir Pa pour nous emporter avec lui et nous aider à percevoir ce dernier voyage d’un oeil plus léger.


Un spectacle de L’Alpaca Rose en collaboration avec Tonnerre de Singe !


Avec Alexis Campos
Mise en scène Thibaut Garçon
Musique El Perrón
Costumes et marionnettes Martha Romero
Scénographie et lumière Valérie Foury
Chorégraphie Mariyya Evrard
Bureau de production AléAAA
Le projet est soutenu par Le dispositif Békali (Léspas Culturel Leconte de Lisle, Le Kabardock, Le Séchoir),
Le lycée Édouard Herriot (38), La Cité des Arts (Ile de la Réunion), La Région Réunion, Le Ministère de la Culture et des Outre-mer


LA FERME DES ANIMALS

LA FERME DES ANIMALS

  • Mer. 9 déc. de 21 h à 22 h 10 + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

9 DEC > 13 DEC


MERCREDI AU SAMEDI | 21H00
DIMANCHE | 17H00


À PARTIR DE 12 ANS
THÉÂTRE
1H10


Sélection officielle de Chalon dans la rue 2019


Sur le plateau, cinq comédiens. Ils sont là pour vous conter une histoire bien connue : La ferme des animaux de George Orwell. Mais assez vite, le propos dérape ; les comédiens semblent livrés à eux-mêmes. Les voilà qui se confient au public. Et leur peurs et démons font étrangement écho au texte original. Peu à peu, un climat étrange s’installe. Qu’est-ce qui a été répété ? Qu’est-ce qui est de l’ordre du théâtre et qu’est-ce qui est une blessure mal refermée, que l’on choisit de ré-ouvrir ce soir, en public ? Et pourquoi cet acteur barbu ressemble de plus en plus à un ours ?


Cette pièce raconte l’Histoire de l’autogestion avec des petites histoires : celle du roman, bien sûr, mais aussi celles plus intimes des comédiens. Et parfois surgit le fantôme d’une pièce qui n’a jamais vu le jour. En effet, pourquoi ne parler que des réussites quand on connaît souvent l’échec ?


Adaptation très libre du roman de George Orwell, ce spectacle questionne l’autogestion et l’organisation collective, leurs limites et dérives comme leur atouts et moments de grâce.


Création collective librement inspirée de La Ferme des Animaux de George Orwell.
Mise en scène Boris Zordan
Assistante à la mise en scène Susan Redmond
Avec Marie Rubert-Franchi, Sarah Ulysse, Miguel Aziz Ben Johnson, Louis Zampa, Boris Zordan
Production Audrey Borel
Diffusion Alice Ortolo
Avec le soutien de Le Battement d’ailes, association Cultures !, Le Viel Audon, Théâtre Le Bled, La Navette, Le Silo, La fabrique Jaspire, Ecolieu Jeannot.
Le spectacle a reçu l’aide à la diffusion de l’ADAMI poursa tournée 2020.


ATAVIE (et si l'origine du monde partait d'une boulette ?)

ATAVIE (et si l'origine du monde partait d'une boulette ?)

  • Mer. 16 déc. de 21 h à 22 h 10 + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

16 > 20 DEC


MERCREDI AU SAMEDI | 21H00
DIMANCHE | 17H00


THÉÂTRE
TOUT PUBLIC
1H10


Ninette, une petite fille, demande un zizi pour Noël et reçoit une voiture télécommandée à caméra intégrée.


Elle s’engage alors dans une enquête sur l’origine du monde, mais attention aux secrets enfouis sous le tapis ! De Gibraltar à Constantine en passant par un HLM quelque-part en banlieue, Ninette nous emmène à la découverte de ses origines et à la rencontre de Leila, sa grand mère bougonne et Algérienne, fan du grand docteur de la télé Michel Civès, qui vient lui parler dans son sommeil, pour qu’elle se libère de l’ histoire avec un grand et un petit H.


Sara-Jehane Hedef nous emporte dans un voyage absurde, cinématographique et gustatif, où nous sommes les invités surprise de la célébration de toute une vie ! En espérant que vous aimez les boulettes et la nage sur 1 074 kilomètres !


Lors du spectacle, le public assistera à la projection du court-métrage documentaire À nos vies. En partenariat avec le collectif culinaire des 4C situé au coeur de la goutte d'or, des membres des associations du quartie,r trois spectateurs tirés au sort partages leurs passés et leurs origines autour de la cuisine, sous l’oeil bienveillants et pétillant de l’artiste Sara-Jehane Hedef. Car dans les familles d'Alger à Bombay en passant par Paris, les seuls secrets transmis avec bonheur et confidences sont ceux des recettes passées de mains en mains, de petits papiers mouchetés d'huile ou de café à l'écriture ronde et légèrement effacée de nos ancêtres, seules traces résiduelles de leurs passages...


Texte, interprétation et mise en scène Sara-Jehane Hedaf
Par la compagnie STERNUM Emotional Impact Theater
Documentaire réalisé par Sara Jehane hedef
Montage et cadrage Felix Layer Lecuyer
À nos vies est un projet subventionné par la dotation culturelle de la mairie du 18ème soutenu et accompagné par Cécile Teurlings de l'Equipe de Développement Local, par la dotation culturelle de la Fondation Paris Habitat, en partenariat avec le Collectif Café Culture Cuisine Les 4C.


GARGANTUA

GARGANTUA

  • Jeu. 17 déc. à 19 h + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

17 SEP > 20 SEP


JEUDI AU SAMEDI | 19H00


THÉÂTRE
A PARTIR DE 12 ANS
1H15


Dans le cadre du Festival Imago 2020


Le spectacle débute par le temps de la naissance et de la petite enfance de Gargantua (horizontalité de l’espace) suivi de l’adolescence et l’éducation (verticalité de l’espace) pour enfin explorer la guerre Pichrocoline où le monde des adultes est confronté à la difficulté de résoudre les conflits par la diplomatie et la politique (destructuration de l’espace).


La parole est chorale et les comédiens sont des figures changeantes. Le spectateur est plongé dans un mouvement d’ensemble qui prend en charge les déplacements et le texte qui, ainsi proféré, prend des allures de dialogue. Texte, musique, sons, rythme et chants invoquent l’imaginaire et l’humour du spectateur.


Présenté par la Compagnie TE’S - Théâtre Eurydice’Sauvegarde
De François Rabelais
Mise en scène et Chorégraphie : Cyrille Bochew et Richard Leteurtre
Avec Philippe Billot, Fanny De Berail, Priscillia Guillemain-Pain, Laurent Muljar, Anna Peneveyre, Rovnic Pengame, Gabriel Xerri, Felipe Zarco
Projet co-financé par Agefos PME


L'ŒIL ÉGARÉ

L'ŒIL ÉGARÉ

  • Mer. 6 janv. de 19 h à 20 h + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

6 JAN > 10 JAN


MERCREDI AU SAMEDI | 19H00
DIMANCHE | 17H15


A PARTIR DE 15 ANS
THÉÂTRE
1H


Embarquement immédiat pour ce voyage métaphysique sur l'homme où poésie rime avec infini.


Sébastien Depommier et Muriel Vernet nous embarquent sur les chemins de la poésie dans L'Oeil égaré, d'après un recueil de fragments poétiques de textes de Victor Hugo rassemblés par André du Bouchet, qui voit le « versant anéanti » du poète « égaré dans les plis de l'obéissance au vent ». Créé à marée basse au pied du port de Binic-Étables-sur-mer, ce spectacle interroge devant l’infini, questionne sur le sens d'Être au monde. Car la compagnie Choses dites donne à réfléchir et à rêver dans ce grand poème métaphysique sur l'homme. Celui qui ne sait plus évaluer l'étendue des astres ou se débat en exigeant des réponses. Celui qui se voit perdu, sans repères. Qui a creusé un trou et cherche, désespérément. 
« Abandonner la surface, soit pour monter, soit pour descendre », seul dans l'immensité, avec la matière hugolienne pour terre glaise, Sébastien Depommier nous invite à un voyage contemplatif, vertigineux et à l'écho inouï.


Créée par Muriel Vernet - metteuse en scène, comédienne et directrice artistique, et Laurent Marielle-Tréhouart – poète, comédien, la Compagnie Choses Dites a pour vocation de « faire théâtre de tout », faire ressurgir une écriture, une langue, un souffle, en cherchant d’autres champs d’expériences : croisements avec différentes voies de création (la poésie, la photographie, la peinture, la danse, la musique, le cinéma…).


Conception Sébastien Depommier et Muriel Vernet
Texte d’après le recueil d’André du Bouchet, de fragments poétiques inachevés de Victor Hugo et de l’adaptation réalisée par Madeleine Marion et Redjep Mitrovitsa
Interprétation Sébastien Depommier
Collaboration artistique et mise en regard Muriel Vernet
Régie Générale et Création Lumière – Version Intérieure Julien Cialdella
Création Lumière – Version Extérieure Léo Vancutsem
Création Son Lucas Lelièvre
Régies Lumière et Son Hadrien Marielle-Trehouart


Production Compagnie Choses Dites
Coproduction Le Liberté-Chateauvallon Scène Nationale, Théâtre Cinéma Les Cerisiers, Lyncéus / Auditorium d’Annecy-Seynod
Création dans le cadre du Lyncéus Festival 2018
Avec le soutien du conseil régional de Bretagne, du conseil départemental des Côtes-d’Armor, de la Ville de Binic-Etables-sur-mer, du conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes, du conseil départemental de L’Isère et de la Ville de Meylan, la ville de Grenoble


Visuels © Jean-Louis Fernandez


JUSTE LA FIN DE MONDE

JUSTE LA FIN DE MONDE

  • Mer. 6 janv. de 21 h à 22 h 20 + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

6 FEV > 14 FEV


Mercredi au Samedi | 21H00
Dimanche | 15H00


A PARTIR DE 15 ANS
THÉÂTRE
1H10


L’histoire d’un jeune homme d’une trentaine d’années, de retour chez lui, dans sa famille, après de longues années d’absence, « pour annoncer, dire, seulement dire » sa mort prochaine.
Jean-Luc Lagarce fait exploser le non-dit familial. Acéré, acerbe, drôle et nécessaire, la parole se libère le temps d’un retour, le retour de Louis. Juste la fin du monde, comme une expression de l’impossible : « Si je fais ça, ce sera la fin du monde ! » ? Un homme « jeune encore », à la porte de sa propre disparition, la fin de son monde, son univers, son environnement, sa famille, ses communautés… tout cela à la fois ! Le prisme familial de cette pièce est le reflet de nos sociétés, avec ses intolérances, ses replis, ses conflits, ses désirs, ses doutes, ses pulsions destructrices ou merveilleuses, dans un incessant aller-retour émotionnel.


Toute l’action de Juste la fin du monde est menée par l’unique volonté et le seul point de vue d’une personne : Louis. Sommes nous dans la réminiscence, dans l’espoir, l’envie ou le fantasme de son retour ?
Et toujours « faire spectacle » de tout cela, sans lamentations, sans ennui.


De Jean-Luc Lagarce
Mise en scène de Jean-Charles Mouveaux
Assisté d’Esther Ebbo
Avec Vanessa Cailhol, Philippe Calvario, Jil Caplan, Jean-Charles Mouveaux, Chantal Trichet en alternance avec Valérie Vogt
Scénographie de Raymond Sarti
Construction d’Anthony Sarradin
Lumières d’Ivan Morane
Costumes de Michel Dussarat
Musique : Aznavour/Bécaud "Je t'attends"
Une production L'Equipe de nuit
Produit par Bernard Serf
Chargée de diffusion Emmanuelle Dandrel
Attaché de presse Pascal Zelcer
Spectacle crée le 7 juillet 2017 au Théâtre du Petit Louvre, Chapelle des templiers, Avignon (Direction artistique Martine Spangaro)
Avec les soutiens de l’ADAMI, LA SPEDIDAM, Théâtre 95 Cergy-Pontoise (Joël Dragutin)
Remerciements Agnès B., Sylvia ROUX, Centre National des Arts de la Rue / Compagnie OPOSITO


RHAPSODIE

RHAPSODIE

  • Mar. 12 janv. à 19 h + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

12 JAN > 15 JAN


MARDI AU VENDREDI | 19H00


À PARTIR DE 14 ANS
THÉÂTRE
1H10


Dans un lieu déserté par la grâce, la bonne fortune et la loi – un lieu qui pourrait ressembler à la jungle de Calais ou à quelque camp de migrants – vivent Ada et Eddie, échouées là le même jour, bien qu’y ayant évolué différemment. Si Ada, nourrie de poésie, tâche de survivre aux conditions infernales du camp en réinventant le quotidien, Eddie la rebelle crie sa colère et menace de sombrer dans le désespoir.


De surcroît, un haut-parleur hurle plusieurs fois par jour des injonctions impérieuses dans une langue incompréhensible. Que dit cette voix, que raconte cette femme aussi omniprésente qu’invisible, qu’Ada a surnommée « La Rhapsode » ? Est-ce vrai qu’elle voit tout, qu’elle a pouvoir de vie et de mort sur les habitants du camp ? Son mystère alimente les fantasmes les plus terribles, d’autant plus que court la rumeur d’une « liquidation »…


Auteure Gaël Octavia
Metteur en scène Abdon Fortuné Koumbha
Avec Diarietou Keita, Yaya Mbile Bitang, Aminata Abdoulaye
Création lumière Cyril Mulon
Scénographie Caroline Leila Frachet
Costumes Anuncia Blas


Production Espace Tiné
Coproduction Les Francophonies - Des écritures à la scène


Avec le soutien de La Commission Internationale du Théâtre Francophone (CITF), l’Institut Français à Paris, le Centre Chorégraphique National de Franche-Comté à Belfort, la Cité Internationale des Arts à Paris
Partenariat artistique Cak’Arts, la Compagnie de la Lampe Tempête, Le Tarmac des auteurs, la Compagnie Zoukouyanyan
Production déléguée La Compagnie Fegama


LE THEATRE DE L'AMANTE ANGLAISE

LE THEATRE DE L'AMANTE ANGLAISE

  • Mer. 20 janv. de 19 h à 20 h 05 + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

20 JAN > 24 JAN


MERCREDI AU SAMEDI | 19H00
DIMANCHE | 17H00


À PARTIR DE 12 ANS
THÉÂTRE
1H05


Claire Lannes a tué sauvagement sa cousine sourde et muette, Marie-Thérèse Bousquet, puis a dépecé son cadavre et en a éparpillé les morceaux dans des trains qui passaient sous le viaduc de la Montagne Pavée. Le « recoupement ferroviaire » a permis de la retrouver sans qu’on comprenne pour autant les motivations de son geste.


Un interrogateur à l’identité non définie, questionne tour à tour cette femme et son mari, Pierre Lannes. Se dessine alors le portrait d’un couple dont le mari « ne s’est jamais réveillé » de ses certitudes petites-bourgeoises et d’une femme à jamais insaisissable.


En offrant un spectacle du réel, nous souhaitons en dépasser sa compréhension rationnelle et offrir aussi une expérience émotionnelle. En mettant en scène des acteurs qui jouent, parlent, agissent, souffrent sur scène, notre théâtre produit aussi des affects, il s’opère alors un glissement de la fonction du théâtre documentaire vers un phénomène esthétique d’identification et de contagion émotionnelle.


Présenté par la Cie Théâtre de la Représentation
Texte Marguerite Duras
Mise en scène et vidéo Pierre-Marie Baudoin
Jeu Pierre-Marie Baudoin et Jean-Claude Bonnifait
Lumières Julien Crépin


THE ONE & the one

THE ONE & the one

  • Du 27 au 30 janv. 2021 de 19 h à 20 h 05
  • Lavoir moderne parisien - Paris

27 JAN > 30 JAN


MERCREDI AU SAMEDI | 19H00


TOUT PUBLIC
THÉÂTRE
1H05


C’est l’histoire sans parole de l’amitié entre la grande Anna de Lirium, une boule d’affection, débordante de générosité, et la petite Colette Gomette, jeune roquet indiscipliné, ronchonneuse à souhait. La relation est loin de se limiter à leur vertigineuse différence de taille : miroir de nos humanités, l’excès de gentillesse, les désirs cachés, l’égocentrisme malmènent leur amitié. Un spectacle à portée universelle et intemporelle qui touche petits et grands.


«Le rêve de voir des spectacles clownesques où talent, technique, dramaturgie et mise en scène vivent en parfait équilibre, s’est fait réalité avec “THE ONE & the One”. En tant que dignes héritières du théâtre de Samuel Beckett, les 2 interprètes transcendent la classique paire du cinéma muet et nous témoignent de thèmes de tolérance, amitié, diversité, solidarité et sexualité, en évitant les écueils de la vulgarité et du didactisme.»
Roberto Salomon, Director Teatro Luis Poma – San Salvador.


Jeu et écriture Hélène Gustin « Colette Gomette » et Tanja Simma « Anna de Lirium »
Création lumières et régie Jocelyn Pras
Accessoires Arnaud Destrée, Tony Murchland
Musique Franz Kremslehner-Marcus Zbonek
Administration Annie Perreaux
Avec le soutien de Ambassade d’Autriche, Théâtre Olé Autriche, Bola Roja Pérou, Théâtre de l’Arlequin France, Théâtre de la Girandole France, Festival Les Bravos de la Nuit France


COMMENT J’AI MANGÉ MON CŒUR

COMMENT J’AI MANGÉ MON CŒUR

  • Mer. 3 févr. de 19 h à 20 h + autres dates

3 FEV > 7 FEV


MERCREDI AU SAMEDI | 19H00
DIMANCHE | 17H30


À PARTIR DE 13 ANS
RÉCIT MUSICAL
1H


Comment j’ai mangé mon cœur est un récit-concert. Un conte, un état des lieux amoureux et un traité à l’usage des cœurs brisés.Tel un enfant qui décortiquerait un réveil-matin pour la première fois, le héros de cette histoire, incise, ouvre, observe et constate les rouages et fonctionnements de son propre coeur… post-rupture ! Sur scène, le trio mêle musiques et textes originaux.


Damien Dutrait est au chant et texte, Nicolas Cloche aux guitares et claviers, Pierre Tanguy aux sons concrets, boucles et percussions. Accélérations, ruptures, plongées, musiques et textes s’entre-mêlent joyeusement pour dessiner une cartographie du cœur et de ses méandres.


Texte Damien Dutrait
Musique Nicolas Cloche
Avec Damien Dutrait, Nicolas Cloche, Pierre Tanguy
Sous le regard de Sarah Tick
Lumières Pierre-Emile Soulié
Diffusion Eugénie Vilaseca
Produit par Le chant des rives
Avec le soutien de Théâtre du Chevalet (Noyon), Théâtre de l’Usine (Eragny),
MPAA Paris, Abbéïcité - Chapelle de Corbigny
Le texte est publié aux éditions Koïnè


OYF'N VEG SUR LA ROUTE : CABARET KLEZMER

OYF'N VEG SUR LA ROUTE : CABARET KLEZMER

  • Mer. 10 févr. de 19 h à 20 h 20 + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

10 FEV > 14 FEV


MERCREDI AU SAMEDI | 19H00
DIMANCHE | 17H30


TOUT PUBLIC
CABARET
1H20


Oyfn Veg est un cabaret picaresque et musical mené tambour battant par la famille des Marx Sisters qui nous emmène sur les 1001 chemins de l’exil, de Varsovie à Paris, du Birobidjan aux USA, de l’Argentine au Yishouv.


Entre quête de soi et protestation contre l’injustice du monde: à la recherche d’une identité, qui n’est pas derrière mais devant. Car les « racines » des hommes ne se nourrissent pas de terre, mais de mots et de chants.


Création collective
Mise en scène Sara-Jehane Hedef
Avec Raphaël Setty, Judith Marx, Benjamin Chabert, Charles Rappoport, Raphaël Setty, Mano Siri
Lumières Samuel Zucca


En partenariat avec l’IEMJ (Institut Européen des Musiques Juives), J’OSE la culture, Yiddish Pour Tous, Medem


TROTTEUSE

TROTTEUSE

  • Mer. 17 févr. de 19 h à 20 h 15 + autres dates

17 FEV > 21 FEV


MERCREDI AU SAMEDI | 19H00
DIMANCHE | 15H00


À PARTIR DE 14 ANS
THÉÂTRE
1H15


Trotteuse, nom féminin :
1. Tic tac tic tac.
2. Femme qui court.


Trotteuse est un seul en scène pour deux comédiennes.


Sur scène, Una s'adresse aux spectateurs. Elle a décidé de créer un spectacle à la mort de Jean, un vieil homme qu'elle a admiré et aimé, artiste influent, figure paternelle et représentant privilégié du patriarcat. En off, Due mixe la bande-son en direct et intervient au micro. Due dialogue avec Una. Elle nous fait entendre les sons et les voix qui accompagnent Una, qui la censurent, la questionnent et l’inspirent.


Trotteuse raconte le cheminement d'une jeune femme qui court dans Paris à la recherche de son histoire, son corps et sa voix.


Le deuil pour point de départ, la vie en ligne de mire.


Inspiré de Trotteuses de François Rouan
Conception et mise en scène Pauline Deshons
Avec Laura Turcatti
Son / voix off Ariane Blaise
Bande son composée par Pauline Deshons et Ariane Blaise
Administration et production Juliette Chambaud
Avec le soutien de L'Atelier Laversine, du Centquatre-Paris, de Louhenrie-Pouillé, de la DRAC Centre Val de Cher, de la Communauté de Commune Val de Cher Controis
Remerciements : Brigitte Pougeoise, Michèle Sigal, Coline, Allisen Obermayr, Alex Raduan, Aude et Aurore Vincent


DILUVIENNE | PAROLES D'ENCRES

DILUVIENNE | PAROLES D'ENCRES

  • Mer. 17 févr. de 21 h à 22 h + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

17 FEV > 21 FEV


MERCREDI AU SAMEDI | 19H00
DIMANCHE | 15H00


THÉÂTRE MUSICAL RADIODIFFUSÉ
TOUT PUBLIC
1H30


Sur la Mer de l’Oubli, huit personnages de contes, mythes et légendes forment l’équipage du Bag Noz. Depuis plusieurs siècles, ils naviguent en quête de l’Ile de la Dernière Page : sorte d’Eldorado et de terre promise pour tous ceux dont le destin fut tragiquement scellé par les auteurs.


Ariane, Achab, Dahut, Morgane, Narcisse, Thèles et Orphée constituent donc une sorte de famille, vivant au rythme des vagues. Jusqu’au jour où un nouvel arrivant débarque. Qui est- il? De quel auteur est-il le fruit? Quelle est son histoire ?


Entre histoires d’amour, de vengeance et de magie, Diluvienne touche du doigt certains récits bien connus de tous. Ce n’est donc pas UNE histoire qui nous est racontée ici, mais bien DES histoires : la leur et la vôtre peut-être.


Ecrit et mis en scène par Wilhem Mahtallah
Avec Mathilde Anquez, Alexandra Branel, Lison Chalmet, Wilhem Mahtallah, Jean-Denis Marcoccio, Raphaël Plockyn, Eve Saint-Louis et Lucie tarrade Costumes Josephine Tisserand Chamak


Création Lumière Rémi Prin
Direction musicale Pauline Dumont
Scénographie Agathe Ougier et Alexis-Georges Cauvin


Avec le soutien de la SPEDIDAM, du Théâtre 13, du Théâtre du Hublot, de l’Espace Icare et de la ville d’Issy-Les-Moulineaux (92)


JE SUIS BIZARRE

JE SUIS BIZARRE

  • Mer. 24 févr. 2021 à 19 h + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

24 FEV > 28 FEV


Mercredi au Samedi | 19H00
Dimanche | 15H00


TOUT PUBLIC
THÉÂTRE
1H15


Au temps de l’enfance, comment échapper à la solitude et affirmer sa différence avec une identité qui questionne ? Enfant hermaphrodite, Alix est en quête de liberté et de rencontre avec l’autre. En quête de soi. Mais lorsque notre corps offre différentes réponses, différents choix, comment savoir qui l’on est vraiment ? Les clés ne sont pas toujours visibles, mais peut-être sont-elles du côté de l’invisible. Et puis, il y a la Lune qui veille... D’ailleurs, c’est aussi un peu l’histoire de Cheik, Lucie et Kenji, d’autres enfants singuliers. Ou encore du père d’Alix et de Gertrude, deux adultes qu’Alix aidera à grandir.


La compagnie HÜRICÁNE naît au mois de décembre 2017.La comédienne, autrice et metteuse en scène Astrid Bayiha, est une des membres fondatrices de la compagnie. Transgresser, questionner les frontières visibles ou invisibles, physiques ou mentales, créer des ponts, des espaces d’échanges entre les cultures et les arts, sont au coeur de la démarche artistique de la compagnie.


Écriture, mise en scène et chant Astrid Bayiha
Avec Aurélien Arnoux, Astrid Bayiha, Nathalie Bourg, Valentin de Carbonnières, Nicolas Chevrier, Jean Joudé, Juliette Savary et Marion Trémontels
Assistante à la mise en scène Nathalie Bourg
Adaptation et composition musicale Aurélien Arnoux
Scénographie et costumes Camille Vallat
Création lumière Alice Marin
Production La Compagnie HÜRICÁNE
Avec le soutien du Jeune Théâtre National et de l’Odéon - Théâtre de l’Europe
Je suis bizarre est parue aux Éditions Koïnè au mois de mai 2020


SI PRÈS DES PROFONDEURS

SI PRÈS DES PROFONDEURS

  • Mer. 24 févr. 2021 de 21 h à 22 h + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

24 FEV > 28 FEV


MERCREDI AU SAMEDI | 21H00
DIMANCHE | 17H00


THÉÂTRE
TOUT PUBLIC
1H00


Si près des profondeurs est un spectacle entre fable et documentaire qui retrace la rencontre d’un marin et d’un enfant en exil sur une plage bretonne. Tous les deux rencontrent une déesse de la mer qui leur promet de les sauver. Elle est témoin d’une autre vie possible. Si près des profondeurs aborde la question de l’exil, de la migration et offre à l’imaginaire la possibilité de glisser d’une réalité dense vers un autre monde. Anti-héros, délaissés de la mondialisation, la rencontre de ces personnages autour de l’élément marin est comme une ronde, un conte moderne pour tous, avec en creux l’idée de réinventer le monde.


Le texte a été écrit à partir d’interviews menés en Bretagne auprès de marins dans le cadre du Festival Lyncéus et de migrants hébergés à l’abri Saint-Bernard dans le XVIIIème arrondissement de Paris.
Le texte est publié aux Editions Koïné.


Autrice et metteuse en scène, Camille Davin écrit et met en scène Ceux qui Tombent qui reçoit le soutien du Centre National du Théâtre présenté à la Loge, et Jardins Suspendus présenté au Théâtre de Belleville. Elle écrit également pour d’autres compagnies et développe en parallèle un travail pédagogique auprès de différents publics.


Texte et mise en scène Camille Davin
Assistanat à la mise en scène Léa Pheulpin
Avec Fernanda Barth, Mathieu Sacucci, Alexandre Prince
Création costume Marie-Antoinette Peltier
Création lumière François Luberne
Création sonore Fabio Meschini
Musique en direct Léo Flank
Avec les Voix de Nouraldaim Moussa Issa, Jean-Luc Wilmart


Production Compagnie IA
Coproduction Festival Migrations à Freyming-Merlebach
Soutiens de L’institut Français au Chili, d’Arcadi (dans le cadre des Plateaux Solidaires), du Pocket Théâtre à Nogent-sur-Marne (aide à la résidence), de la Nouvelle Scène-Est de la Somme, Scènes sur Seine