Billetterie LAVOIR MODERNE PARISIEN : Réservez votre billet

BATTRE LE SILENCE

BATTRE LE SILENCE

  • Jeu. 5 déc. de 19 h à 20 h 15 + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

À PARTIR DE 14 ANS
THÉÂTRE
1H15


Au départ il y a un appartement vidé, et une bande a priori mal assortie qui y converge pour une soirée.


Ils n’ont qu’une absence en partage : Camille, parti, mort, loin d’ici.
Alors, ça discute, ça rit, ça s’endeuille. Un objet, une anecdote, ça s’engueule. Leur frère, leur ami, leur amant, a décidé que le sida serait son destin.
Impossible ? Improbable ? Incroyable ?
Le sida, pour eux, on n’en meurt pas, plus. Ou pas comme ça ?
Alors « À Camille ! »


Pour Camille, ils se confrontent à une histoire aux multiples visages. Des brèches s’ouvrent, des fantômes trop vite oubliés s’invitent à la table. Comment dire leurs mots ? Comprendre leurs images ? Quoi faire de leurs corps empêchés ?
Par le corps, le drame, le karaoké et l’humour noir, des trentenaires se demandent ce que cette histoire a d’urgent à nous dire d’aujourd’hui.


Texte et mise en scène Pauline Rousseau
Avec Marie Astier, Claire Besuelle, Thomas Bouyou, Ulysse Caillon, Charles Dunnet
Dramaturgie Guillaume Cot
Scénographie Lola Sergent
Lumières Raphaël Bertomeu
Présenté par L’Inverso Collectif


Battre le silence est lauréat de la bourse Beaumarchais-SACD d’aide à l’écriture de la mise en scène 2018, aide à la diffusion en cours d’obtention.
Avec le soutien du Grand Parquet – Théâtre Paris-Villette, la Spedidam, l’Adami, Le Collectif 12, Les Studios de Virecourt, Comme Vous Émoi, Centre Paris Anim’ Les Halles Le Marais


VESTIGES FUREUR

VESTIGES FUREUR

  • Sam. 7 déc. de 21 h à 22 h 40 + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

A PARTIR DE 16 ANS
THEATRE
1H40


Vestiges Fureur dresse le portrait d’une famille presque ordinaire à l’aube des années 2000.
Dans ce salon/salle à manger, autour de la table de repas majestueuse, au détour de conversations de tous les jours, la famille se révèle.
Tensions, non-dits, disputes, petites joies, chuchotements, secrets… au fil des souvenirs qui s’égrainent la famille se dévoile, complexe, paradoxale. Sous le vernis des apparences se devinent les souffrances et les frustrations, les joies secrètes et les peines silencieuses, les renoncements et les désillusions, les espoirs inavoués. Et la lutte intime de chacun pour tenir sa place.
Anne, Gabrielle, Benji – leur frère handicapé – et Sophie – cousine inconnue soudainement débarquée – s’arrachent douloureusement au monde de l’enfance pour affronter celui de l’âge adulte et se dresser (enfin) face au poids des figures parentales.
Chaque membre de la fratrie suit une trajectoire singulière et intime qui le transformera irrémédiablement.
Du départ inattendu d’Anne, des visions qui hantent la mère, de la violence sourde du père, qui saura se relever ?


Une création du Théâtre de Chair
Texte et mise en scène Grégoire Cuvier
Assistance à la mise en scène Claire Ducroz
Collaboration chorégraphique Dalila Belaza
Avec Annick Brard, Jean-Marc Charrier, Christophe Chêne-Cailleteau,
Marie Doreau, Lisa Leonardi, Mathilde Levesque, Marie-Anne Mestre
Scénographie Grégoire Faucheux
Création lumière Nicolas Faucheux
Création costumes Camille Pénager
Musique Max Richter et Lubomyr Melnyk
Production Théâtre de chair – Artistes associés au Prisme à Élancourt / Coproduction Le Prisme, Théâtre d’Elancourt, le Théâtre de Saint-Quentin en Yvelines – scène nationale, La Ferme de Bel Ébat, Le Prisme – Élancourt.
En partenariat avec le Théâtre Eurydice à Plaisir, le Lavoir Moderne Parisien, la Direction des Affaires Culturelles de Romainville, la Communauté de Saint-Quentin-en-Yvelines, le Département des Yvelines, la Région Île-de-France.
Avec le soutien en résidence de L’Apostrophe – Scène Nationale du Val d’Oise, du Théâtre de Marcoussis et La Ménagerie de Verre.


SEMAINE CLASSIQUE : Justine Metral + Duo Miral

SEMAINE CLASSIQUE : Justine Metral + Duo Miral

  • Mer. 11 déc. de 20 h à 23 h
  • Lavoir moderne parisien - Paris

LA SEMAINE CLASSIQUE DU LAVOIR


Au sein de ce bâtiment historique, nous avons décidé de mettre en place une semaine totalement dédiée à la musique classique.


On le sait maintenant, ce bijou parisien se prête très bien à la voix humaine, au théâtre, mais est également doté d’une acoustique extraordinaire pour accueillir un répertoire classique.


Le Duo Solea a vu dans cette idée l’occasion rêvée de réaliser enfin un aspect de leur métier qui leur tient particulièrement à coeur : déplacer l’univers classique dans d’autres lieux que ceux qui lui sont habituellement dédiés.


Michèle Pierre et Armen Doneyan ont à coeur de partager ce qu’ils aiment plus que tout : un répertoire qui parfois peut se heurter à certains préjugés : « la musique classique est réservée aux élites, aux initiés ».


Cette musique merveilleuse doit pourtant être accessible à toutes et tous. L’idée est de mettre à mal les codes du répertoire et de proposer un festival au Lavoir Moderne Parisien, qui, dans l’esprit collectif, n’est pas un lieu associé à la musique classique.
Le concept est de proposer deux concerts par soir, à la fois contrastés et complémentaires. Démystifier la musique classique tout en proposant des concerts de très grande qualité. Faire passer au public un moment inoubliable, hors des sentiers battus.


Cette année, La semaine classique du Lavoir est parrainée par François Salque.


Direction artistique du festival Duo Solea Michelle Pierre & Armen Doneyan


L’objectif de cette deuxième édition est de renouveler les codes du « concert classique » avec une programmation originale et variée, ouverte sur des formations atypiques ou sur d’autres styles de musique (violoncelle jazz, chant inspiré des musiques du monde…).
Le concept du festival est de proposer deux concert par soirée, contrastés mais complémentaires.


mercredi 11 décembre Soirée d’ouverture
20H Justine Metral, violoncelle seul
21H Duo Miral, chant et guitare jazz


SEMAINE CLASSIQUE : Duo Solea + Mathias Duplessy

SEMAINE CLASSIQUE : Duo Solea + Mathias Duplessy

  • Jeu. 12 déc. de 20 h à 23 h
  • Lavoir moderne parisien - Paris

TOUT PUBLIC
MUSIQUE


Au sein de ce bâtiment historique, nous avons décidé de mettre en place une semaine totalement dédiée à la musique classique.


On le sait maintenant, ce bijou parisien se prête très bien à la voix humaine, au théâtre, mais est également doté d’une acoustique extraordinaire pour accueillir un répertoire classique.


Le Duo Solea a vu dans cette idée l’occasion rêvée de réaliser enfin un aspect de leur métier qui leur tient particulièrement à coeur : déplacer l’univers classique dans d’autres lieux que ceux qui lui sont habituellement dédiés.


Michèle Pierre et Armen Doneyan ont à coeur de partager ce qu’ils aiment plus que tout : un répertoire qui parfois peut se heurter à certains préjugés : « la musique classique est réservée aux élites, aux initiés ».


Cette musique merveilleuse doit pourtant être accessible à toutes et tous. L’idée est de mettre à mal les codes du répertoire et de proposer un festival au Lavoir Moderne Parisien, qui, dans l’esprit collectif, n’est pas un lieu associé à la musique classique.
Le concept est de proposer deux concerts par soir, à la fois contrastés et complémentaires. Démystifier la musique classique tout en proposant des concerts de très grande qualité. Faire passer au public un moment inoubliable, hors des sentiers battus.Cette année, La semaine classique du Lavoir est parrainée par François Salque.


Direction artistique du festival Duo Solea Michelle Pierre & Armen Doneyan


L’objectif de cette deuxième édition est de renouveler les codes du « concert classique » avec une programmation originale et variée, ouverte sur des formations atypiques ou sur d’autres styles de musique (violoncelle jazz, chant inspiré des musiques du monde…).
Le concept du festival est de proposer deux concert par soirée, contrastés mais complémentaires.


jeudi 12 décembre Carte blanche au compositeur invité, Mathias Duplessy
20H Duo Solea, guitare et violoncelle
21H Mathias Duplessy, compositeur et multi-instrumentiste


SEMAINE CLASSIQUE : « Nocturne » + Duo Fiona Monbet et Pierre Cussac

SEMAINE CLASSIQUE : « Nocturne » + Duo Fiona Monbet et Pierre Cussac

  • Ven. 13 déc. de 20 h à 23 h
  • Lavoir moderne parisien - Paris

TOUT PUBLIC
MUSIQUE


Au sein de ce bâtiment historique, nous avons décidé de mettre en place une semaine totalement dédiée à la musique classique.


On le sait maintenant, ce bijou parisien se prête très bien à la voix humaine, au théâtre, mais est également doté d’une acoustique extraordinaire pour accueillir un répertoire classique.


Le Duo Solea a vu dans cette idée l’occasion rêvée de réaliser enfin un aspect de leur métier qui leur tient particulièrement à coeur : déplacer l’univers classique dans d’autres lieux que ceux qui lui sont habituellement dédiés.


Michèle Pierre et Armen Doneyan ont à coeur de partager ce qu’ils aiment plus que tout : un répertoire qui parfois peut se heurter à certains préjugés : « la musique classique est réservée aux élites, aux initiés ».


Cette musique merveilleuse doit pourtant être accessible à toutes et tous. L’idée est de mettre à mal les codes du répertoire et de proposer un festival au Lavoir Moderne Parisien, qui, dans l’esprit collectif, n’est pas un lieu associé à la musique classique.
Le concept est de proposer deux concerts par soir, à la fois contrastés et complémentaires. Démystifier la musique classique tout en proposant des concerts de très grande qualité. Faire passer au public un moment inoubliable, hors des sentiers battus.
Cette année, La semaine classique du Lavoir est parrainée par François Salque.


Direction artistique du festival Duo Solea Michelle Pierre & Armen Doneyan


L’objectif de cette deuxième édition est de renouveler les codes du « concert classique » avec une programmation originale et variée, ouverte sur des formations atypiques ou sur d’autres styles de musique (violoncelle jazz, chant inspiré des musiques du monde…).
Le concept du festival est de proposer deux concert par soirée, contrastés mais complémentaires.


vendredi 13 décembre Musique et danse
20H « Nocturne », spectacle d’Antoine Morinière, guitare et Joachim Maudet, danse
21H Duo Fiona Monbet et Pierre Cussac, violon et accordéon


SEMAINE CLASSIQUE : Duo Brady + François Salque

SEMAINE CLASSIQUE : Duo Brady + François Salque

  • Sam. 14 déc. de 20 h à 23 h
  • Lavoir moderne parisien - Paris

Violoncelles - Soirée de clôture


20H|Duo Brady|Paul Colomb et Michèle Pierre VIOLONCELLES | 45’


Le Duo Brady se situe à frontière de la musique de chambre et du jazz. Entre compositions personnelles, improvisation et création contemporaine, le Duo Brady explore de fond en comble les possibilités de leur instrument. Attention création mondiale : Michèle et Paul interprèteront la sonate pour deux violoncelles de Mathias Duplessy, notre compositeur invité, écrite spécialement pour eux, ont les trois mouvements sont conçus comme trois histoires d’amour, du plus tendre au plus déchaîné !


21H|François Salque VIOLONCELLE | 45’


Diplômé de l’université de Yale et du CNSMDP, François Salque est, très jeune, primé dans les concours internationaux. « La sensibilité et la noblesse de son jeu » alliés à « un charisme et une virtuosité exceptionnelle » (Pierre Boulez) lui permettent de remporter pas moins de 10 premiers prix et autant de prix spéciaux. Le parrain de la deuxième édition du festival nous fait l’honneur d’interpréter certaines des plus belles pages de la musique classique pour violoncelle seul, et jouera également une pièce écrite spécialement pour lui par Jean-Frédéric Neuburger, éminent pianiste et compositeur. Quelques surprises en trio de violoncelles en compagnie du Duo Brady clôtureront cette deuxième édition de La Semaine Classique du Lavoir !


CRAZY  NAILS

CRAZY NAILS

  • Mar. 17 déc. de 20 h à 21 h 10
  • Lavoir moderne parisien - Paris

TOUT PUBLIC
MUSIQUE
1H10


Après avoir évolué dans le monde du classique durant de nombreuses années, deux artistes décident de prendre leur courage à quatre mains et de sortir des sentiers battus. Leur but : mettre de la vie dans les musiques du passé et d’aujourd’hui et d’ainsi redécouvrir le plaisir que peut procurer leur art. Crazy Nails! débute tel un concert normal pour peu à peu vous entraîner dans un voyage loufoque à travers tout genre de musique et d’émotion saupoudré d’un zeste de folie. On pourrait se demander si nous n’avons pas en chacun de nous un peu de Crazy Nails! et si nous ne devrions pas nous lancer à sa recherche?
______________________________________________________________________
avec Gaëlle Solal (France) & Boris Gaquere (Belgique)
Mise en scène et coaching de clown Henry Debay
Écriture Gaëlle Solal, Boris Gaquere & Henry Debay
Arrangements musicaux Gaëlle Solal & Boris Gaquere (sauf Tchaïkovsky par Andrew York)
Sur une idée originale de Gaëlle Solal
______________________________________________________________________
Avec le soutien des Cordes Savarez, du Centre Culturel Pianofabriek, de Cadenza/Kent Guitars, du Brussels Art Melting Pot, du programme Art & Vie de Fédération Wallonie-Bruxelles et de Fédération Wallonie-Bruxelles International.


MONSTRUATION

MONSTRUATION

  • Mer. 18 déc. de 19 h à 20 h 10 + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

À PARTIR DE 12 ANS
THÉÂTRE
1H10


Un texte coup de poing sur la violence conjugale.


Monstruation raconte la lente transformation en monstres, d’un homme, d’une femme et de son amie.
Ces trois personnages deviennent les figures de nos tragédies contemporaines. Ils donnent voix à l’indicible, tentent de comprendre l’incompréhensible, de regarder en face l’insoutenable.


Fort d’un travail d’écriture et de documentation, le spectacle offre une vision réaliste et non manichéenne des rapports de violence dans le couple.


« J’ai toujours voulu faire bien, m’aimer. M’aimer je n’ai jamais su faire »


Texte et mise en scène Claire Bosse-Platière
Avec Paul Delbreil, Elisa Habibi et Laurette Tessier
Scénographie et costumes Charlotte Villermet
Musique live Victor Pavel
Avec le soutien de l’École Supérieure d’Art Dramatique de Paris


ALBERTINE DISPARUE - Marcel Proust

ALBERTINE DISPARUE - Marcel Proust

  • Mer. 18 déc. de 21 h à 22 h 35 + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

À PARTIR DE 14 ANS
THÉÂTRE
1H35


Cette pièce est l’histoire d’un jeune homme qui perd son amour : Albertine.


Mais si elle a disparue, elle n’en est que plus mystérieuse. Alors il enquête. Où était-elle ? Que faisait-elle ? Quand, et avec qui ? Était-elle comme Rachel, la compagne de son ami Saint-Loup ? Et lui, agissait-il avec Albertine comme cet étrange Charlus agit désormais avec lui ? Mais surtout, doit-on oublier quelqu’un qu’on aime ? Comment ne plus souffrir ?


Pour créer le spectacle, nous, quatre comédiens, avons improvisé en partant d’extraits d’À la recherche du temps perdu de Marcel Proust.
Cette adaptation très libre et contemporaine nous permet de montrer au théâtre une facette méconnue de cet auteur, celui d’un créateur de situations humaines très fortes. Si fortes, parfois, comme une scène du film Sueurs Froides…


Improvisations, actualisation et Alfred Hitchcock : voici notre version explosive de ce deuil tourmenté décrit par Marcel Proust.


Texte librement inspiré de l’œuvre de Marcel Proust
Mise en scène Baptiste Dezerces
Collaboration artistique Lisa Guez
Avec Valentine Bellone, Baptiste Dezerces, Antoine Prud’homme de la Boussinière & Simon Rembado
Présenté par Juste Avant la Compagnie


ANNIVERSAIRE de ISSA N'DOMANE SY

ANNIVERSAIRE de ISSA N'DOMANE SY

  • Sam. 4 janv. de 19 h à 23 h
  • Lavoir moderne parisien - Paris

ANNIVERSAIRE du groupe de musique sénégalais ISSA N'DOMANE SY


Un concert et de nombreux artistes invités surprise au coeur de la Goutte d'Or


COEURS FUGITIFS

COEURS FUGITIFS

  • Mer. 8 janv. de 19 h à 20 h 15 + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

THÉÂTRE CONTEMPORAIN
1H15
À PARTIR DE 14 ANS


Cœurs fugitifs est une expérience scénique transgenre autour d’une immense figure de l’art queer latino-américain : Pedro Lemebel, artiste et militant politique chilien, récemment décédé, très populaire dans son pays et encore inconnu en Europe. Dans un dispositif qui croise l’exposition-hommage au show et à la performance, des coeurs fugitifs s’évadent de l’œuvre de Lemebel pour nous rapporter des bribes de son univers baroque, marginal et résistant. Acteurs et spectateurs se frôlent dans ce mémorial sensuel, constitué de corps vivants et d’archives, d’images, de sons et de matières hybrides entre là-bas et ici, hier et aujourd’hui.  Il se crée une constellation vivante d’étreintes autour d’une œuvre puissante et transgressive, urgente à découvrir, qui interroge nos façons actuelles d’aimer et de lutter.


Textes originaux: Pedro Lemebel
Écriture et mise en scène :Manon Worms
Jeu :Aïssa Busetta, Daniel Macayza-Montes
Scénographie: Cécilia Galli, Jean Doroszczuk
Création lumière: Lucien Valle, Romain de Lagarde
Création son: Anna Walkenhorst, Rémi Billardon / Création vidéo Jean Doroszczuk
Création costumes: Cécilia Galli
Collaborations artistiques: Arthur Eskenazi, Ricardo Moreno
Administration et production: Alma Vincey
Régie générale: Nina Herbuté
Production: Collectif KRASNA


Le texte «Coeurs Fugitifs» est lauréat de l’Aide à la création de textes dramatiques d’ARTCENA, catégorie Dramaturgies plurielles.


Avec le soutien de ARTCENA, Friche de la Belle de Mai (Marseille), Collectif La Réplique, RAMDAM-Un centre d’Art, Nouveau Théâtre du 8e (Lyon), Association Nouveaux Espaces Latinos, Galeria Metales Pesados (Santiago du Chili). 
Remerciements à la famille Lemebel-Mardones, Valentin Segura et Maria Fernanda Pizzaro pour l’accès aux archives et les droits d’utilisation. 22 23


MARYVONNE

MARYVONNE

  • Mer. 15 janv. de 19 h à 19 h 55 + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

THÉÂTRE DOCUMENTAIRE
55min
TOUT PUBLIC


En février 2018, je suis allée dans mon village en Champagne Ardennes pour filmer ma grand-mère, pour avoir enfin la discussion que nous n’avions jamais eue toutes les deux.


De cet échange fragile, tendu, pudique, je retiens ce qu’elle me dit de son existence, la réalité de ses quatre-vingts ans,
de son veuvage et sa vie d’intellectuelle. Je l’interroge sur des thèmes très basiques mais la spontanéité et la sincérité de ses réponses font la force de notre échange, et je suis la plupart du temps sans voix et sans réponse.


Cet échange est le cœur du spectacle. Comment d’une interview où je lui demandais de me lire des textes importants pour elle nous en sommes venues à aborder des sujets qui nous dépassent : l’amour, la vieillesse et enfin la mort violente de mon grand-père dont nous n’avions jamais reparlée.


Maryvonne est donc un aperçu de notre relation dans toute sa pudeur, son respect mais aussi dans toutes ses zones d’ombres et ses non-dits qu’il fallait exprimer. C’est poser la question ; celle que l’on gardait pour soi, que l’on n’osait pas exprimer par peur ou par doute, pour enfin faire la lumière. Cette discussion restera pour moi un échange majeur avec ma grand-mère, il était important de la partager et c’est pourquoi j’ai décidé d’en faire ma première création. Envisagée d’abord comme une maquette de fin d’études, il a été rapidement question de faire grandir le projet pour qu’il devienne un véritable objet de théâtre documentaire.


Texte et Mise en scène Camille Berthelot Avec Alma Livert, Maryvonne Berthelot (en vidéo)
Dramaturgie Lucas Samain
Montage Camille Berthelot, Vojta Janiska
Technique Benjamin Mornet

Coproduction La Villette - Paris


ODYSSÉE

ODYSSÉE

  • Mer. 15 janv. de 21 h à 21 h 25 + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

SEUL EN SCÈNE
1H25
TOUT PUBLIC


Un mythe / un comédien / 27 personnages


Ulysse rentre enfin chez lui, après dix ans de guerre et dix autres d’errances et de captivité chez des nymphomanes immortelles. Il a vécu des tempêtes, croisé des monstres, des géants, des cyclopes, s’est fait trimballer jusqu’aux enfers par des dieux vraiment trop cons et s’est cogné des compagnons tous plus débiles les uns que les autres. Et maintenant IL EN A MARRE !


Sur le chemin du retour, il conte ses malheurs à ses hôtes qui, touchés, l’aideront à atteindre les côtes d’Ithaque la bien-aimée. Mais Pénélope l’a-t-elle attendu ? Qu’est devenu son fiston Télémaque ? Et qui sont tous ces types qui squattent son palais ?


À travers vingt-sept personnages, trois foules et un bélier, Camille Prioul revisite à sa façon l’Odyssée en 1h25 dans une tempête de rires, de colères, de peurs et au fond de mélancolies... Seul compte l’amour d’Ulysse pour sa Pénélope, peu importent les années, « parce que nous sommes mortels, parce que je suis à elle et qu’elle est à moi, et nous, nous n’avons qu’une seule vie pour être réunis. »


Un “Seul en scène” de et avec Camille Prioul Collaboration mise en scène Julie Macqueron


CROC CROC & MIELLOU

CROC CROC & MIELLOU

  • 22 et 23 janv. 2020 de 19 h à 19 h 50
  • Lavoir moderne parisien - Paris

CABARET BESTIAL ET PSYCHO-ACTIF
50’
À PARTIR DE 12 ANS


Un étrange patchwork où s’entremêlent textes d’auteurs, cours de fitness, chorégraphies gestuelles et chansons sonores.


Suite à un licenciement, Manuel et Pablo se lancent dans ce qui leur semble être un business prolifique : le spectacle jeune public sur fond d’écologie. Très vite le ton dérape, les gaffes s’enchaînent, les marionnettes brûlent et d’étranges objets phalliques apparaissent...


Xanadou est une compagnie de théâtre de rue dont les membres sont tous régis par cette même envie : déployer l’art partout où il peut surgir. Fondée en 2010, elle a aujourd’hui une dizaine de spectacles à son actif qui mêlent avec malice engagement politique et autodérision.


____________________________________________________________________________


De et par : Miguel Aziz Ben Johnson et Louis Zampa
Production Collectif : Xanadou
Régie : Marie Rubert-Franchi et Mathieu Lorent
Diffusion : Alice Ortolo


TCHOKO

TCHOKO

  • 22 et 23 janv. 2020 de 21 h à 22 h 15
  • Lavoir moderne parisien - Paris

THÉÂTRE CONTEMPORAIN
1H15
À PARTIR DE 10 ANS


« Je ne suis pas un artiste noir, je suis un artiste. » Jean-Michel Basquiat


Elle s’appelle Bené. Depuis qu’elle est petite, sa mère lui dit qu’elle est noire avec des cheveux crépus. Pour s’échapper de ces réflexions, elle décide avec son comité de copines « I’m survivor » (chanson célèbre du groupe Destiny Child), de se défriser les cheveux et de se « tchokoter » la peau. Dans l’espoir, un jour, de ressembler à son idole : Beyoncé. Elle « Tchokote ». En lingala cela signifie « s’éclaircir la peau ». Pour cela elle utilise le produit n° 1 des ventes : Carolight. Un nouvel enjeu dans la vie de cette adolescente qui entrave toutes les lois, pour défier le système, tenter de survivre et trouver sa place.


Victor Pavel (à la composition musicale) et Olivia Mabounga ont travaillé sur le « rythme » du prisonnier, sur ce rapport à la masse et à l’endoctrinement. Et tout cela n’est pas sans conséquence. Cette accessibilité de façade trouve des répercussions directes sur le public.


Cette œuvre narrant un mythe musical, propose des titres révélateurs de sa carrière. Une performance interprétée par Bénédicte Mbemba où texte, rap, danse et pop-culture se conjuguent pour raconter la tragique histoire d’une vision de soi faussée.


______________________________________________________________________


Texte, mise en scène et jeu: Olivia Mabounga
Composition et régie musicale: Victor Pavel
Lumière et costumes: Aliénor Durand
Regard extérieur: Aliénor Durand
Présenté par La Compagnie 9.2


Avec le soutien de l’ESAD et du Jeune Théâtre National En partenariat avec Le Musée Sauvage


MAMMA SONO TANTO FELICE

MAMMA SONO TANTO FELICE

  • Mer. 29 janv. de 19 h à 20 h + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

THÉÂTRE CONTEMPORAIN
1H
TOUT PUBLIC


En jouant avec les codes et les représentations, Mamma Sono Tanto Felice décortique certains fantasmes et images d’amour de notre génération pour traquer le vivant et le vrai.


Par une succession de situations courtes mettant en scène des duos variés, les deux comédiens embarquent les spectateurs d’un genre à l’autre à travers différentes époques de notre culture occidentale, différentes influences, conceptions et codes de l’amour « contemporain ».


Le spectacle interroge par le prisme de l’humour, de la poésie et parfois de l’absurde, les images et influences qui participent à la construction du concept d’Amour et des rapports amoureux de notre génération.


Écriture, conception et interprétation Anne Knosp et Raphaël Bocobza
Dramaturgie et mise en scène Clémentine Vignais
Création Lumière et Régie Polo Sclar
Production et collaboration artistique Clara Normand
Production et Diffusion Immersion Nomade
Co-production Atheneum - Centre Culturel de l’Université de Bourgogne


MA COMÉDIE FRANÇAISE

MA COMÉDIE FRANÇAISE

  • Mer. 29 janv. de 21 h à 22 h 30 + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

THÉÂTRE CONTEMPORAIN
1H30
TOUT PUBLIC


J’ai vécu au sein de la Comédie française une aventure artistique haute en couleurs, fertile en rebondissements violents, soldée par un procès retentissant qui mit en lumière les abus et incompétences de la vénérable maison dans le domaine du droit du travail.


Teresa Ovidio et moi-même présentons une machine à décerveler où défile une galerie de personnages qui firent le sel de mon séjour au Français.


Si l’on peut trouver dans la forme une vague parenté avec Philippe Caubère – je pencherais plutôt vers Dario Fo – il s’agit d’une introspection au plus profond de ce que mon expérience a pu m’apporter sur la place réservée à l’humain au sein de l’Institution. Entendons par là les institutions quelles qu’elles soient : couple, famille, entreprise… En prenant le parti de l’humour, nous tenons à le préciser !


__________________________________________________________________


Un spectacle écrit et interprété par Jean-Marie Galey
Mise en scène Teresa Ovidio
Son Thomas Gauder
Production Châteaux en Espagne


LE DEUXIÈME CERCLE

LE DEUXIÈME CERCLE

  • Du 5 au 8 févr. 2020 de 19 h à 20 h 10
  • Lavoir moderne parisien - Paris

THÉÂTRE CONTEMPORAIN
1H10
À PARTIR DE 12 ANS


Dans un futur plus ou moins proche, Paul Quentin est retenu prisonnier et attend son exécution. Mais les raisons de son incarcération vont se révéler bien plus complexes qu’il n’y paraît...


Le désir d’aimer, de s’exprimer, de s’assumer, d’exister, par soi-même et pour soi-même, mais aussi pour l’autre et à travers l’autre. Tout simplement, le désir d’être libre. Un désir aussi fondamental, aussi viscéral peut devenir, s’il se manifeste dans des conditions extrêmes, un véritable besoin. De tout cela naît naturellement la question : « Suis-je vraiment libre ? »


______________________________________________________________________


De: Rémy Barrier
Avec: Rémy Barrier, Marianne Herault, Valentin Pompougnac, Juliette Viret
Mise en scène: Morgane Lafont
Création musicale: Bruno Barrier
Création lumière: Morgane Lafont


LETTRES DES STEPPES

LETTRES DES STEPPES

  • Mer. 5 févr. de 21 h à 22 h 30 + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

THÉÂTRE CONTEMPORAIN
1h30
TOUT PUBLIC


Un homme et deux femmes ouvrent tour à tour huit lettres en provenance des lointaines steppes de Mongolie. Rythmes et mélodies instrumentales se mêlent aux sonorités électroniques pour accompagner ce trio complice qui incarne les souvenirs, récits et réflexions de l’écrivain mongol Mend-Ooyo Gombojav. Une immersion dans un espace temps surprenant où plane l’esprit d’une terre ancestrale.


Plus que jamais d’actualité, résolument contemporaines et dotées d’une dimension universelle, ces lettres rédigées en l’honneur de notre Mère-Terre ne peuvent que résonner au plus profond de chacun d’entre nous. Elles nous invitent à retrouver une relation harmonieuse avec le monde qui nous entoure et dont notre propre survie dépend.


Ces Lettres des Steppes incarnent la parole engagée de l’écrivain mongol Mend-Ooyo Gombojav. Elles nous transportent au cœur du Pays du Grand Ciel Bleu où l’un des derniers peuples nomades de la planète entretient depuis toujours un lien intime et spirituel avec sa terre ancestrale. Un appel à prendre conscience de la beauté du monde, plus que jamais menacée par la cupidité des Hommes.


_______________________________________________________________________


Texte de: G. Mend-Ooyo Gombojav
Avec: Fanny Bastien, Anne-Sylvie Meyza et Rodrigo Ramis Musique Rodrigo Ramis
Traduction: Raphaël Blanchier
Un spectacle imaginé par FocusTrap en collaboration avec Théâtre d’Ailes Ardentes


ETIENNE A.

ETIENNE A.

  • Mer. 12 févr. de 19 h à 20 h 10 + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

THÉÂTRE CONTEMPORAIN
1H10
TOUT PUBLIC


Étienne A., 31 ans, termine son service de nuit à l’entrepôt Amazon de Saran, rentre chez lui dans sa Citroën ZX Tonic et, comme tous les jours quand il s’endort, rêve de cartons à expédier.


Son père a un problème à la hanche. Son ex-femme travaille chez Patàpain. Son fils joue à cache-cache sous la plateforme de la voie d’essai de l’aérotrain. Et en cette nuit de Noël, alors qu’ailleurs on termine la bûche et on ouvre ses cadeaux, Étienne A. s’offre, pour la première fois, l’occasion de rêver sa vie autrement : il entre dans un carton de l’entrepôt, s’y enferme et attend d’être expédié ailleurs.


Portrait poétique d’un homme ordinaire, Étienne A. donne parole à un invisible de nos sociétés, condamné à accepter ce qu’on lui impose, à se taire et à continuer malgré tout. Au milieu des colis, il cherche sa place.


De Florian Pâque
Avec Nicolas Schmitt
Mise en scène: Florian Pâque
Scénographie: Marlène Berkane
Création sonore: Clément-Marie Mathieu
Création lumières: Juliette Romens
Productions Compagnie Le Nez au Milieu du Village / Le Théâtre de l’Éclat


LE MISANTHROPE ou l'atrabilaire amoureux

LE MISANTHROPE ou l'atrabilaire amoureux

  • Mer. 12 févr. de 21 h à 22 h 45 + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

CLASSIQUE REVISITÉ
1H45
TOUT PUBLIC


Selon l’Encyclopédie, « atrabilaire » se dit de celui qu’une bile noire et aduste rend triste et chagrin.


Dans ce drame de l’égoïsme, Molière nous dresse le portrait d’un homme asservi par ses humeurs et incapable de compromis, dont le tempérament ne s’accommodera jamais de l’amour. Cette tragédie moderne et dérisoire, c’est la fable amorale d’une jeunesse égarée, qui trouve en elle-même et en son incapacité à changer, le plus grand obstacle à son bonheur.


Aujourd’hui que le besoin de validation et de « like » nous pousse à gommer de plus en plus la frontière intime/public, à exposer au grand jour les détails de notre vie privée, à donner notre opinion sur tout et rien, la croisade d’Alceste semble plus désespérée et vaine que jamais...


De Molière
Mise en scène: Marie Benati et Déborah Chantob
Avec Elie Salleron, Vincent Kambouchner, Raphaël Marriq, Marie Benati, Déborah Chantob, Guillaume Dubois, Rémi Johnsen, Clémence Lestang
Scénographie: Mégane Servadio et Raphaël Giannesini
Création lumière: Tanguy Gauchet
Musique originale: Martin Benati et Nicolas Stefanović (Moons Trio)


POUR EN FINIR

POUR EN FINIR

  • Du 18 au 20 févr. 2020 de 21 h à 22 h
  • Lavoir moderne parisien - Paris

THÉÂTRE CONTEMPORAIN
1H
TOUT PUBLIC


Après huit années d’internement psychiatrique à la clinique de Rodez, une commande est passée à Antonin Artaud : la création d’une émission radio originale à diffuser sur les ondes publiques françaises. Pour en finir avec le jugement de Dieu est né. Pourtant, la veille de sa diffusion, le Directeur de la RDF censure sa création – jugée affreuse et immorale…


POUR EN FINIR raconte un peu l’envers de cette émission : Antonin est dans sa chambre, transformée pour l’occasion en laboratoire radiophonique, lieu de toutes les errances et de toutes les expérimentations. À l’exception de Madeline, son auxiliaire de vie, tous les amis d’Artaud l’encouragent à exciter ses folies et ses douleurs. Mais la paranoïa et les délires schizophréniques sont-ils réellement des formes d’art ? Et la souffrance d’un homme est-elle acceptable et recommandée si cet homme est un génie ?


Auteur: Antonin Artaud (Pour en finir avec le jugement de Dieu) et Florian Pâque (textes additionnels)
Mise en scène: Florian Pâque
Avec: Tiphaine Canal, Florian Pâque, Sélène Assaf
Assistante: Sanda Bourenane
Scénographie: Florian Pâque
Costumes: Sanda Bourenane
Accessoires: Florian Pâque
Régie: Sélène Assaf


LA 3ÈME MI-TEMPS D'IMPRO

LA 3ÈME MI-TEMPS D'IMPRO

  • Mar. 25 févr. de 20 h à 21 h 30
  • Lavoir moderne parisien - Paris

MATCHS D’IMPROVISATION
1H30
TOUT PUBLIC


La compagnie Les Bradés lance son nouveau concept : la 3ème mi-temps d’improvisation. La rencontre d'une impro où les règles restent au vestiaires


Un tournoi sans règles et sans limites qui verra s’affronter les plus grand·e·s improvisateur·rice·s dans une bataille homérique où tous les coups seront permis et encouragés.


Durant 1h30, deux équipes, huit joueurs, quinze bras relèveront les défis azimutés du maître de cérémonie. Le tout, sous l’oeil implacablement laxiste de notre huissier·e de justice : Fred. En plus, on a un musicien.


Création et mise en scène Kévin Bagot et Alicia Ligi
Avec Caroline Riche, Rémi Waeles, Arthur Cordier, Bastien Carpentier, Hugues Pailler, Romain Nolag, Alicia Ligi, Kevin Bagot et invité·e·s
Régie lumière Les Bradés.


INDIEN ROUGE

INDIEN ROUGE

  • Mer. 26 févr. de 19 h à 20 h + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

THÉÂTRE CONTEMPORAIN
1H
TOUT PUBLIC


Une femme traîne ses ombres prophétiques entre pays-métal et pays-terre. Dans son Chaos-monde, ventre des immondices civilisées, se trouvent jonchés : livres, faucon mort, débris d’avion, cannettes de Coca-Cola... Se réveillent alors les âmes savantes, ce Chœur-silence s’avançant sur la mer face à l’oppression. Les symboles s’esquissent tandis qu’une lune artificielle est posée sur les Indes Rouges.


À travers la vision poétique de Mahmoud Darwich, ce spectacle pluridisciplinaire (théâtre / danse / installation) pose des questions sur la Genèse des Mondes. Seule en scène, la performeuse est habitée par des personnages multiples qu’elle invoque jusqu’à provoquer une fusion entre regardeurs et regardés. Chacune de ses actions est ponctuée de rites chorégraphiés rappelant la réécriture de l’Histoire entre mythes fondateurs et négations.


D’après Discours de l’homme rouge de Mahmoud Darwich
Adaptation, mise en scène et scénographie: Enora Keller
Direction d’acteur et regard extérieur: Emmanuel Vilsaint
Interprétation: Enora Keller
Musique, création sonore: Pierre Moulin
Produit par La Compagnie Denaska Kreo


PANAMA PAPERS SHOW

PANAMA PAPERS SHOW

  • Mer. 26 févr. de 21 h à 22 h 30 + autres dates
  • Lavoir moderne parisien - Paris

THÉÂTRE CONTEMPORAIN
1H30
À PARTIR DE 12 ANS


Un collectif de comédiens, ayant obtenu un vif succès, avec un spectacle de cabaret sur l’Affaire des Panama Papers, a pu mettre un peu d’argent de côté et pris la décision de tourner une version cinématographique de cette aventure. Ils répètent une dernière fois les séquences destinées à être filmées.


Au fur et à mesure des numéros, apparaissent la plus grande affaire d’évasion fiscale, jamais révélée, de même qu’une page inédite de l’histoire du journalisme collaboratif international. Endossant tour à tour les rôles de reporters, lanceurs d’alerte, hommes et femmes politiques, animateurs, banquiers … les acteurs, entraînent le public dans le dédale de l’offshore et du secret bancaire. Sont dévoilés les transactions clandestines, les manipulations virtuoses, les délits d’initiés, autrement dit : les services en tous genres des « facilitateurs », pour le compte d’illustres anonymes. Les codes humoristiques et les rythmes enlevés du cabaret et du théâtre de divertissement, sont autant de petits chevaux de Troie destinés à attirer l’attention du public sur des affaires, dans le fond sérieuses et documentées. Les comédiens jouent avec le « quatrième mur », expérimentent avec jubilation un théâtre politique, autant qu’ils interrogent un sujet d’actualité dans lequel leur avenir est engagé.


Écriture collective dirigée et mise en scène par Madeleine Mainier,
d’après Le Secret le mieux gardé du monde (Bastian Obermayer et Frederik Obermaier - 2017),
Le Casse du Siècle (réalisé par Benoît Bringer pour Cash Investigation - 2016),
Le prix à payer (réalisé par Harold Crooks - 2014)
Chorégraphies: Camille Anglade
Direction Chant: Marie Blanc
Avec Amandine Alexandre, Tom Allier, Stéphane Bachelet, Dimitri Doré, Romane Finot, Lia Ionel, Jérémy Oeuvray, Sarah Petit, Alma Schmitt, Vince Seizilles de Mazancourt
Collaboration artistique: Marie Poinçot
Dispositif scénique et costumes: Madeleine Mainier
Textes et arrangements des chansons: Tom Allier, Dimitri Doré, Pauline Ferrier, Madeleine Mainier, Alma Schmitt, Vince Seizilles de Mazancourt
Lumières: Jean-Yves Courcoux
Direction technique: Charly Thicot
Assistante de régie: Juliette Bensoussan
Production: Daniel Rouland


Production: Ah Lala Production
Partenaires Est Ensemble - Conservatoire de Noisy-Le-Sec, Le Lavoir Moderne Parisien - Cie Graines de Soleil
Avec le soutien de Ville de Paris, Ville de Saint-Denis, Le LoKal - Cie JeanMichel Rabeux, Cie Jolie Môme - Théâtre de la Belle Etoile, Théâtre de la Girandole, Maison de la Vie Associative et Citoyenne du 18e arrondissement, Maison Paul Beuscher, Collectif Curry Vavart